Ouvrir le menu principal

Page:Gibbon - Histoire de la décadence et de la chute de l'Empire romain, traduction Guizot, tome 2.djvu/417

Cette page a été validée par deux contributeurs.


pagnon au même rang. Durant le peu de temps que dura sa prospérité, il ne crut pas le titre de César digne de l’âge et du mérite de Licinius ; il lui destinait la place de Constance avec l’empire de l’Occident. Tandis qu’il s’occupait de la guerre d’Italie, il envoya son ami sur le Danube pour garder cette frontière importante. Aussitôt après cette malheureuse expédition, Licinius monta sur le trône vacant par la mort de Sévère, et il obtint le gouvernement immédiat des provinces de l’Illyrie[1]. [Élévation de Maximin à la même dignité.]Dès que la nouvelle de son élévation fut parvenue en Orient, Maximin, qui gouvernait ou plutôt opprimait l’Égypte et la Syrie, ne put dissimuler sa jalousie et son mécontentement. Dédaignant le nom inférieur de César, il exigea hautement celui d’Auguste ; et Galère après avoir inutilement employé les prières et les raisons les plus fortes, souscrivit à sa demande[2].

Six empereurs. A. D. 308.

L’univers romain fut gouverné, pour la

  1. M. de Tillemont (Hist. des emp., tom. IV, part. I, p. 559) a prouvé que Licinius, sans passer par le rang intermédiaire de César, fut déclaré Auguste le 11 novembre de l’année 307, après que Galère fut revenu de l’Italie.
  2. Lactance, De mort. persec., c. 32. Lorsque Galère éleva Licinius à la même dignité que lui, et qu’il le déclara Auguste, il essaya de satisfaire ses jeunes collègues en imaginant pour Constantin et pour Maximin (et non Maxence, Voyez Baluze, p. 81) le nouveau titre de Fils des Augustes ; mais Maximin lui apprit qu’il avait déjà été salué Auguste par l’armée ; Galère fut obligé de reconnaître ce prince, aussi-bien que Constantin, comme associés égaux à la dignité impériale.