Page:Gaffiot - Dictionnaire illustré Latin-Français.djvu/556

Cette page n’a pas encore été corrigée


dīva, ae, f. (divus), déesse : Virg. En. https://fr.wikisource.org/w/index.php?title=Page:Gaffiot_-_Dictionnaire_illustr%C3%A9_Latin-Fran%C3%A7ais.djvu/556&action=edit12,139; Liv. 7, 26, 2 ; 29, 27, 1.

dĭvăgor, āri, int., errer çà et là, flotter [fig.] : Lact. 4, 3, 20 ; Cod. Just. 1, 3, 52.

divālis, e (divus), divin : Spart. Carac. 11, 7 ǁ impérial : Cod. Just.præf. De Emend. n° 4.

dīvărĭcātus, a, um, part. p. de divarico.

dïvârïco, àvi, âtum, are, 1Ï1 tr., écarter l’un de l’autre: Gat. Ag. 32, 1; 45, 3 II écarter les jambes : in ea statua Sopatrum divaricari jubei Cic. Verr. 4,86, il fait placer Sopa-ter à cheval sur cette statue 1T2 int., s’écarter, se fendro : ungulse divaricant Varr. R. 2, 5, 8, la corne [des pieds du Bceuf] se fend.

dïvasto, are, tr., détruire, anéantir : Arn. 5, 5.

dïvello, velli (vulsi Ov. M. 11, 38; Sen. Hipp. 1163), vulsum,veU lëre, tr., ^ 1 tirer en sens divers, déchirer, mettre en pièces : Cic. Off. 3, 75; Virg. En. 4, 600; Lucr. j Ov. ¶ [flg.] commoda civium non diveUere Cic Off. 2, 82, ne pas disjoindre les intérêts des citoyens ; divelli dolore Cic. Plane. 79, 6tre déchiré par la douleur ; afjinitas divelli nullo modo poterat Cic. Quinct. 25, les liens de la parenté ne pouvaient en aucune façon être rompus 1[ 2 séparer de : aliquem ab aliquo Cic. Cat. 2, 22, séparer qqn de qqn, ou rem ab cliqua re Cic. Fi». 1, 50; a pa-rentum complexu Sall. G. 51, 9, arracher des bras des parents (amplexu divelli Virg. En. 8,668).

dïvendïtus, part, de divendo.

dîvendo, ïium, ère, tr., vendre [en divisant, en détail] : Cic. Agr. 1, 3; Phil. 7,15.

diventilâtus, a, um (dis,ventilo), répandu, disséminé : Tert. Test, an. 5.

dïverbërâtus, a,um, dediverbero.

dïverbëro, âtum, are, tr., séparer en frappant : Lucr. 1, 233; 2, 151 ; auras Virg. En. 5, 503, fendre l’air II frapper violemment : Lact. 2,7, 20.

dîverbïum, u, n. (dis, verbum), dialogue [des pièces de théâtre] : Liv. 7, 2, 10 ; Petr. 64, 2.

dïvergïum, ïi, n. (dis, lier go), c. divortium : Grom. 19, 25.

diverse (-vorsë) (diversus), en sens opposés : Nep. Dat. 8, 3; Cic. Inv. 1, 93 ¶ en s’écartant : paulo divorsius Sall. C. 61, 3, un peu plus séparément, à l’écart U sissime Suet. Tib. 66.

diversiclinïus, a, um (diversus, xkhta), irrégulier, hétéroclite feram.] : Prisc. 17, 62.

dïversïcôlôr, ôris et diversïcô-lôrus, a, um (diversus, color), de diverses couleurs : Capel. 1, 14; 1, 74.

diversïfïcâtus, a, um, diversifié, divisé en plusieurs parties distinctes : Boet. Unit. p. 966.

diversïmôdë (diversus, modus), de diverses manières : Aug. Serm. t22, 1 (Mai).

dlversïo, ônis, t. (diverto), diversion, digression : Novel. 74,1.

diversïpellis, is, m. f., fourbe, [caméléon] : Gloss. Isid.

dïversïtâs, âtis, î. (diversus), divergence, contradiction : Tac. G. 15 ; H. 1,63 II diversité, variété, différence : Quint. 11, 3, 87; Plin. Ep. 7, 30.

diversïtor, v. deversitor.

dïversïvôcus, a, um, [mots] qui ont un sod différent [qui ne peuvent se confondre avec d’autres, opp. mquivocus] : Boet. Ar. Cat.

1, p. 115.

diverse, adv., c. diverse : Closs. 2, 53, 46 (ex. unique).

diversor, dïversôrium, etc., v. dev-.

dïversus(dïvorsus),a,um,part. adj. de diverto, 1J1 tourné un dans un sens, un dans un autre, allant dans des directions opposées ou diverses : diversi pugnabant Cms. C. 1, 58, 4, ils combattaient chacun de leur côté; diversis legioni-bus G/ES. G. 2, 22,1, les légions se portant de côté et d’autre, étant séparées les unes des autres ; diversum prœlium Hirt. G. 8,19,

2, combat sur des points différents ; diversi consules discedunt Liv. 10, 33, 10, les consuls s’en vont chacun de leur côté ; ex diversa fuga in unum eollecti Liv. 42, 8, 1, après une fuite en tous sens, s’étant ralliés j diversis itineribus Cms. G. 7, 16,

3, par des chemins séparés les uns des autres II éloigné, distant, opposé : (portus) cum diverses inter se aditus habeant Cic Verr.

4, 117, (les deux ports) ayant des entrées opposées; duobus in locis maxime diversis Cic. Pomp. 9, dans deux contrées si à l’opposé l’une de l’autre ; diversissimis locis subeundo ad mœnia Liv. 4, 22, 5, en s’approchant des remparts sur les points les plus éloignés les uns des autres; diversis ex Alpibus decurrentes (amnes) Liv. 21,31, 4, (fleuves) descendant de points opposés des Alpes = diversis Alpium partibus II [moralement] sollicité en sens divers, hésitant: divorsus agitabatur Sall. J. 25, 6, il était ballotté en sens divers; diversus animi Tac H. 4, 84, ayant l’esprit sollicité entre divers partis 11 2 à l’opposé d’un point, opposé : iier a proposito diversum Cms. C. 1, 69, 1, chemin à l’opposé de celui qui était projeté; diversis a flumine regionibus Cms. G. 6, 25, 3, dans des directions opposées à celle du fleuve = perpendiculairement au fleuve; duo cinguli maxime inter se diversi Gic. Rep. 6, 21, deux cercles placés aux antipodes l’un de l’autre [polaires] Il n. pris sub’ : diverso terrarum distineri Tac. An. 3, 59, être tenu éloigné à l’autre bout du monde II [flg.] : contraria diver-saque natures studia Cic Ceel. 12, penchants contraires et opposés; diversissimas res pariter exspec-lare Sall. J. 85, 20, attendre de façon égale les choses les plus opposées ; hœc etsi videnlur esse a

proposita ratione diversa Cic. Br. 307, quoique ces détails paraissent contraires à mon propos; a te diversus est Cic. Ac. 2, 101, il est à l’opposé de tes idées ; [avec dat.] est huic diverso vitio vitium Hor. Ep. 1, 18, 5, à ce défaut s’oppose un autre défaut, cf. Quint. 3, 6, 32, etc. ; [avec abl.] Plin. Pan. 65, 3 ; [avec ac, atque, quam, = contraire do ce que, tout autre que] Plin. 10, 32; 19, 154; [gén. du point de vue] morum diversus Tac An. 14, 19, à l’opposé sous le rapport des mœurs ¶ qaid divorsius... Lucr. 3, 803, quoi de plus contradictoire... Il in diversum Tac An. 12, 69, dans le sens opposé, contraire; ex diverso Quint. 4, 1, 42, du point de vue opposé, à l’opposé, du côté opposé, cf. Tac An. 13, 40; H. 4, 16, etc.; e diverso — contra Suet. Cws. 86, etc., au contraire.

diveriâcûlimi, i, n., v deverti-ticulum: Grom. 374, 24.

dïvertïum, v. divortium.

diverto (dïvorto), ti, sum, ëre, int., If 1 se détourner de, se séparer de, s’en aller : Vulg. Reg 4, 4, 11 II [en part.] divorcer : Gell. 4, 3 ,• Dig. 9, 2, 27, 30 ; etc. fl 2 être différent : {{sc|Pl}. Epid. 403.

» > tr., emporter : Vulg. Reg.

2, 6, 10.

dîvës, vïtis, riche, opulent : Crassus cum cognomine dives, tum copiis Cic Off. 2, 57, Crassus le riche et par le surnom et aussi par la fortune ; dives pecoris Virg. B. 2, 20, riche en troupeaux; dives ab omni armento V. Fl. 6, 204, riche en bétail de toute sorte: dives templum donis Liv, 45, 28, 3, temple enrichi par des offrandes ; dives ager Virg. En. 7.262, sol riche; dives ramus Virg. En. 6, 195, le précieux rameau; [poét.] dives aurum Tib. 1, 10, 7, l’or opulent ¶ divitior ClC Las. 58, etc; divitissimus Cic. Div. 1, 78, etc. U ditior Liv. proef. 11 ; ditis-simus Cms. G. 1, 2; v. dis 2 Wr->- abl. divite; gén. {{sc|Pl}. divitum.

divesco, ëre, int., c. ditesco: Cassiod. Amie. 11.

dïvescor, ëris, v.devescor : Stat. Th. 1, 604.

dïvexo, àvi, âtum, are, tr., ravager, saccager : Cic Phil. 11, 4; 13, 21 ; Fam. 10, 3, 3 ¶ persécuter, tourmenter : Suet. Ner. 34.

divexus, a, um (dis, veho), croisé : Aug. Conf. 10, 34.

Dïvïàna, as, f.,c.Diana:Varr. L. 5, 68.

Dïvîciâcus, i, m., 1T1 noble Eduen, ami de César : C/es. G. 1,

3, 8 ; etc. ; Cic. Die. 1,90 fl 2 roi des Suessions : Gjes. G. 2, 4, 7.

divïdendus, i, m. (divido), dividende : Boet. Geom. p. 400, 4.

divïdïa, œ, f. (divido), discorde : Att. Tr. 587 ; cf. P. Fest. 70, 15 ¶ ennui, souci, inquiétude : ditit-dise esse alicui {{sc|Pl}. Bacch. 770, être une cause d’ennui pour qqn.

dïvïdïcûla, ôrum, n. (divido), réservoirs d’eau : P. Fest. 70, 12.