Page:Gaffiot - Dictionnaire illustré Latin-Français.djvu/537

Cette page n’a pas encore été corrigée


estimer, honorer, aimer [d’une affection fondée sur le choix et la réflexion; v. Cic. La:, passim; v. amo début] ; ipse sese diligens Cic. Off. 3, 31, par amour de soi-même [mais amare est employé avee le même sens : Cic. Lse. 10] ¶ [nom de chose complément] : alicujus consilia non maxime diligere Cic. PrOv. 25, ne pas aimer beaucoup les projets de qqn, n’en être guère charmé, cf. Balb. 63; Att. 12, 34, 2 ¶ [nom de chose sujet] : montes et valles diligit abies Phn. 16, 74, le sapin affectionne les montagnes et les vallées ; pira nasci tati solo dili-gunt Pall. 3, 25, 1, le poirier aime à renir dans ce genre de terrain.

dïlôgïa, se, f. (StXoyîa), ambiguïté : Ps.-Ascon. Verr. 1, 26.

dïlôphôs, m. (SO.txpoç), qui a l’aigrette double : Capel. 2, 177.

dllôrïco, âtum, are (dis, lorico), tr., déchirer [un vêtement qui couvre la poitrine], arracher pour découvrir : alicujus tunicam Cic. de Or. 2, 124, déchirer la tunique de qqn.

dïlôris, e (8iç, lorum), qui a deux bandes, deux rayures : Vopisc. Aurel. 46, 6.

dîlûcëo, ère (dis, luceo), int., être clair, évident : Liv. 8, 27, 11 ; Gell. 16, 8, 161| satis dilucet et Prop. mf. Gell. 7,10, 3, il est bien clair que.

dïlùcesco, luxi, ère (diluceo), int., paraître [en pari, du jour] : omnem crede diem tibi dûuxisse supremum Hon. Ep. 1, 4, 13, crois que chaque jour qui commence à luire est pour toi le dernier ¶ dilucescit, impers., le jour commence à paraître, il commence à faire jour : Cic. Cat. 3, 6; Liv. 36, 24 ¶ [flg.] diluait, patet Cic. PhU. 12, 5, la lumière s’est faite; on voit clair.

dîlûcïdâtïo, ônis, f. (dilucido), éclaircissement, lumière : Cassiod. Anim. 19,

dïlûcïdê (dilucidus), avec éclat : dilucidius Plin. 37, 48, [briller] avec plus d’éclat II [flg.] d’une manière claire, limpide : Cic, 1, 58 ; Or. 79 |] -4ssime Aug. Ep. 167, à.

dîlûcïdïtàs, mis, f., clarté, évidence : Boet. Ar. top. 8, 2.

dïlûeîdo, Soi, âtum, are (diluci-dus), tr., éclaircir : Tert. Jud. 1.

dilûeïdus, a, umfdis, lucidus), clair, lumineux, brillant : Plin.3Î, 18 II [flg.] clair, net : omnia diluci-diora, non ampliora facientes Cic. Or. 20, éclaircissant tout sans l’amplifier ; cf. Fin. 3, 3 ; Part. 19.

dîlûcûlat (diluculum), impers., le jour commence à poindre : Gell. 2, 29, 7.

dïlûcûlum, i, n. (diluceo), pointe du jour : primo diluculo Cic. Amer. 19, au point du jour, Cf. Att. 16, 13, a;{{sc|Pl}. Amp. 737.

dilûdïum, U, n. (dis, Indus), repos des gladiateurs entre les jeux, répit [fig.] : Hoh. Ep. 1, 19, 47.

dïlûo, lui, lûlum, ère (dis, Itto), tr., Il 1 détremper, délayer, désagréger : rie aqua latcres dilueret Cms. G. 2, 10, 6, de peur que l’eau ne délayât (désagrégeât) les briques ; alvum Gell. 17, 15, 4, se purger; colorent, Plin. 31, 42, délayer, affaiblir une couleur K 2 délayer, dissoudre : favos lacté Virg. G. 1, 346, délayer du miel dans du lait ; bacam aceto Hor. S. 2, 3, 241, dissoudre une perle dans du vinaigre; aliquid cum mero Col. 6, 4, 2, dissoudre qqch dans du vin II venenum Liv. 40, 4, 13, délayer du poison ; diluta absin-thia Lucr. 4, 224, infusion d’absinthe *\ 3 [flg-] : molestias extenuare et dituere Cic. Tusc. 3, 34, diminuer et dissiper les soucis ; crimen Cic. Mil. 72, rumer une accusation ; curam mero Ov. A. A. 1, 238, noyer ses soucis dans le vin ¶ [abs1] effacer une accusation, se disculper : Liv. 29, 18,20 ¶ injurias œre pauco diluere Gell. 20, 1, 31, réparer ses torts avec un peu d’argent fl 4 éclaircir, débrouiller : mitii, quod rogavi, dilue {{sc|Pl}. Rud. 1109, explique-moi ce que je t’ai demandé.

dîlûtê (dilutus), en délayant : dilutius potare Cic. Font. fr. 13, boire son vin plus trempé, plus coupé.

dllûtïo, ônis, t., action de se justifier _de : Hier. Joann. 5, fin.

dilûtum, %, n. (dilutus), dissolution, infusion : Plin. 27, 46.

dïlûtms, a, um, 1T1 part, de diluo *\2 adj’, délayé : vinum dilutius Cels. 1, 3, du vin plus trempé ; -tissimus Cels. 7, 3 ¶ clair : rubor dUutus Plin. 22, 92, rouge clair, cf. 37, 67; 37, 122; [fig.] Amm. 20,3 ¶ affaibli, faible : odor dUutus Plin. 15, 110, odeur atténuée II qui a bu, entre deux vins : dilu-tior Aus. Ep. a. Id. 11, un peu ivre.

dilùvïàlis, e (diluvium), d’inondation, de débordement : Solin. 9, 8. _

dïlÛVÏës, ëi, f. (diluo), inondation, débordement, déluge : Lucn. 5, 255; 6, 292; Hor. O. 3, 29, 40; Plin. 9, 8

A dilûvïo, are (diluvium), tr., inonder : Lucr. 5, 387.

2 dïlûvîo, ônis, f., c. diluvium : Tert. Anim. 46.

dïlùvïum, ïi, n. (diluo), 1T 1 c. diluvies ; Sen. 3, 27 ; VlRG. En. 12, 205 H 2 le déluge universel, le déluge de Noé : Eccl. 1T 3 [fig.J destruction, dévastation, cataclysme : Virg. En. 7, 228.

dïm&chse, ârum, m. (S^vai), soldats qui combattent à pied et à cheval : Curt. 5, 13, 8.

dimâchœrus, i, m. (Si|A<£xaiP0s), gladiateur qui combat avec deux épées -.CIL 13, 1997.

dïmâdesco, dûi, ère (dis, ma-desco), int., se fondre : Luc. 6,479.

Dîmallus, i, f., ville d’LUyrie : Liv. 29, 26.

dimàno, âvi, âtum, are, int., se

répandre, s’étendre : Cic. C$el. 6.

Dïmastôs, i, f., petite île près de Rhodes : Plin. 5, 133.

Dïmastus, i, m., montagne de l’île de Mycon : Plin. 4, 66.

dîmensïo, ônis, î. (dimetior), H 1 mesurage : Cic. Tusc. 1, 57 Il dimension : Hyg. Astr. 4, 4, p. 182; Macr. Scip. 2, 2, 3 II axe de la terre : Hyg. Astr. 1, 3 n mesure métrique : Quint. 9, 4,45, etc. H 2 mesure de la ration de blé des soldats : Veg. Mil. 4, 7, p. 132, IL

dîmensôr, ôris, m., mesureur : Honor. Cosm. p. 72.

dlmensûràtïo, ônis, î., mesure : [décad.].

dimensus, a, um, part, de dimetior.

dïmëter, ira, trum (Si’hetpoç), dimètre : Diom. 506, 16 ¶ subst’ dimeter ou dimetrus, i, m. Diom 506,21 ; T. Maur.2439, le dimètre.

dïmëSens, entis, f. (dimetior), diamètre : Plin. 2, 86, etc.

dimetior, mensus sum, mëtîrï (dis et metior), tr., If 1 mesurer en tous sens : ego ista sum omnia dimensus Cic. CM 59, c’est moi qui ai mesuré tout cela, cf. CM 49; Quint. 12, 11, 10 II emploi passif, dimensus, a, um, mesuré : Cic. CM 59; 2, 155;C/f.s. G. 4, 17, 3; G. 2, 19, 5; subst. n., dimensum, i, ration mesurée : Pacat. Pan. Th. 13,2 H 2 [en métrique] : Cic. Or. 147; 183; Quint. 9,4,112 ^13 [fig]mesurer, calculer : Cic. Par. 26.

dîmêto, âvi, âtum, are et dépon. dïmëtor, ârï, tr., délimiter : locum castris Liv. 8, 37, 7, fixer dans un lieu l’emplacement d’un camp Il dimetatus : [passif] Cic. 2, 110; [dépon.] Cic. 2, 155.

m->- demetatus Cic. 2, 110 [des mss],

dïmëtrïa, as, f. (8i[i£Tpîa), dimé-trie, poème en vers lambiques dimètres : Aus. Ep. 16, 2, 104.

dîmïcâtio, ônis, f. (dimico), combat, bataille : dimicatio pradii Cic. O. 1, 1, 5, les engagements de la bataille ; universse rei dimicatio Liv. 1, 38, 4; universa dimicatio Liv. 22, 32, 2, bataille décisive ¶ [flg.] lutte, combat : vitœ Cic. Plane. 77, lutte où la vie est engagée.

dîmïco, âvi (cûi Ov. Am. 2, 7, 2), âtum, are (dis, mico), int., combattre, lutter : pro legibus, pro libertate, pro patria Cic. Tusc. 4, 43, combattre pour les lois, pour la liberté, pour la patrie; cum Latinis de tmperio dimica-batur Cic. Off. 1, 38, on combattait contre les Latins au sujet de la souveraineté, cf. Sest. 1 [mais de vita glorise causa Cic. Arch. 23, risquer sa vie en vue de la gloire, cf. Liv. 3, 44, 12 : 22, 25, 16; 24, 26, 7; 29, 29, 8]; capite suo Liv. 2, 12, 10, exposer sa vie (cf. Cic. AU. 10, 9, 2).

dîmïdïa, se, f, (dimidius), s.-e. pars, moitié : Plin. 26, 120. dimïdïâtïo, ônis, f. (dimidio)