Page:Froger - À genoux, 1878.djvu/173

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Et Tyr où les palmiers se pâment en sanglots,
Et Bagdad la pieuse, où le Tigre aux beaux flots
Murmure des chansons d’amour sous les fenêtres.
Et cela les réchauffe un peu, ces petits êtres.