Page:Francis de Miomandre - Écrit sur de l'eau, 1908.djvu/194

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


soin de plaire, il s’empressait et se multipliait, offrait des petits verres, aidait les manches à rentrer dans les pardessus, et ce fut presque avec regret qu’il prit congé.

Mais M. Cabillaud était loin de partager ces sentiments. Car, malgré son sourire, il gardait rancune à MM. Espérandieu et Léotard de l’avoir réveillé en sursaut et obligé à se lever pour venir voir, à une heure où il lui était infiniment utile de rester étendu, afin d’endormir, par l’absence de mouvements, les douleurs indiscrètes qui, de sa jambe, rayonnaient maintenant à travers tout son corps, avec les allures les plus folles, les idées inattendues, les plus irritantes.

— Les imbéciles ! dit-il. Déranger les gens le matin ! Ce sont des coups à attraper la crevaison.

Et ce ne fut que recouché qu’il voulut entendre lecture de la lettre de M. de Meillan, laquelle amena sur ses lèvres cette moue supérieure de l’ironie sceptique, qui survit chez les grandes âmes à toutes les défaillances de leurs corps.