Page:Francis Godwin - L'homme dans la lune, 1648.djvu/14

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



ADVIS DV TRADVCTEVR.

lettrine C
I vous auez iamais veu, Lecteur, ou la vraye Hiſtoire de Lvcian, ou l’Vtopie de Thomas Morvs, ou la nouuelle Atlantique du Chancelier Bacon ; Ie ne doute nullement que vous ne mettiez en ce genre d’eſcrire cette Relation, qui n’eſt pas moins ingenieuſe que diuertiſſante. I’en ay eu l’Original de Monſieur d’Avisson, Medecin, des mieux verſez qui ſoient aujourd’huy dans la conoiſſance des belles Lettres, & ſurtout de la Philoſophie naturelle. Ie luy ay Cette obligation entre les autres, de m’auoir non ſeulement mis en main ce Liure en Anglais, mais encore le Manuſcrit du ſieur Thomas d’Anan, Gentilhomme Eſcoſſois, recommandable pour