Ouvrir le menu principal

Page:Flaubert - L’Éducation sentimentale éd. Conard.djvu/673

Cette page a été validée par deux contributeurs.


soire pour leur recommander de préparer le succès des républicains éprouvés, « les républicains de la veille », comme on disait alors.

P. 424. Le cours forcé des billets de Banque. — L’argent s’était épuisé et la Banque de France fut sur le point de suspendre ses payements. On décréta le cours forcé des billets de banque ; mais, pour éviter une dépréciation, l’émission des billets à cours forcé fut limitée à 250 millions.

P. 424. L’impôt des quarante-cinq centimes. — Le 16 mars 1848, sur la proposition de Garnier-Pagès, le Gouvernement provisoire décida une augmentation de 45 centimes p. 100 sur les quatre contributions directes. Cette mesure mécontenta beaucoup le pays.

P. 425. Flocon. — Flocon (1800-1866) avait été rédacteur en chef de la Réforme. En 1848, il fut membre du Gouvernement provisoire, ministre du Commerce, député de la Seine à l’Assemblée constituante.

Flocon échoua aux élections de 1849 à l’Assemblée législative, dirigea un journal à Colmar, fut proscrit lors du coup d’État et mourut en Suisse.

P. 434. Il était de ceux qui, le 25 février, avaient voulu l’organisation immédiate du travail. — Le 25 février 1848, une manifestation tumultueuse eut lieu à l’Hôtel de Ville. « C’est la question sociale qui surgit. Ceux qui ont fait la Révolution vont-ils mourir de faim, comme après 1830 ? Telle est, en réalité, le point d’interrogation qui se dresse en ce moment.

« On ouvre la pétition. Elle demande : l’organisation du travail ; le droit au travail garanti ; le minimum assuré pour l’ouvrier et sa famille en cas de maladie ; le travailleur sauvé de la misère, lorsqu’il est incapable de travailler.

« En quelques mots, le pétitionnaire, dont l’animation ne tarde pas à cesser, invoque les souffrances et la vie précaire des ouvriers, qui meurent de privation au milieu des richesses qu’ils produisent ; cette question qui se dresse tout à coup, surprend plupart des membres du Gouvernement provisoire, qui n’y sont pas préparés. Lamartine et plusieurs autres ont ignoré jusque-là qu’il y eût vraiment une question sociale. Ils croyaient que quelques esprits dévoyés avaient imaginé ce moyen de se mettre en évidence. Ils se révoltèrent d’abord à l’idée de donner satisfaction aux prolétaires : « Vous me couperez la main avant que je signe cela ! », s’écria Lamartine. Mais Louis Blanc plaida chaleureusement la cause des ouvriers, Garnier-Pagès se laissa convertir le premier, et paraissant à une fenêtre, apaisa la multi-