Ouvrir le menu principal

Page:Flaubert - L’Éducation sentimentale éd. Conard.djvu/671

Cette page a été validée par deux contributeurs.


Le 12 février, le Gouvernement ne l’emportait qu’à 43 voix de majorité.

P. 421. L’avocat venait de partir, étant nommé commissaire en province. — « Le Gouvernement avait partout remplacé les anciens préfets et les sous-préfets par des commissaires, choisis, autant que possible, parmi les républicains de la veille, c’est-à-dire parmi ceux qui n’avaient pas attendu la proclamation de la République pour se déclarer ses partisans. Mais le nombre de ces républicains de race et d’instinct était si restreint que force avait été de choisir un grand nombre de commissaires parmi les républicains du lendemain, hommes de toutes les opinions, ou pour mieux dire sans opinion, qui s’étaient bruyamment ralliés à la République après l’événement. » (Jules Trousset, Histoire d’un siècle, t. IX, p. 62.)

P. 422.… Les hommes de Caussidière. — Caussidière (1808-1861) avait été dessinateur à Lyon. Il prit part à l’insurrection d’avril 1834 et fut condamné par la Cour des pairs. Il fut amnistié en 1837. Caussidière devint préfet de police après la Révolution de 1848. Il organisa, sous le nom de Montagnards, un corps de police, composé d’anciens combattants de Février et de membres des sociétés secrètes. Ces policiers improvisés portaient des blouses bleues, des ceintures rouges et des grands sabres. Caussidière fut accusé de complicité dans l’affaire du 15 mai 1848 ; le 26 août, l’Assemblée constituante autorisa des poursuites contre lui. Caussidière se réfugia à Londres et ne rentra en France qu’en 1861.

P. 424. Lamartine. — Lamartine eut d’abord un immense succès au lendemain de la Révolution de Février. Il fut élu à l’Assemblée constituante par dix départements, et la Seine le plaça avec 250,000 voix à la tête de ses 34 représentants. Mais une réaction ne tarda pas à se produire contre lui. Le 10 mai 1848, il ne fut placé que le quatrième sur la liste des cinq membres nommés par l’Assemblée pour la Commission exécutive. Il quitta le pouvoir avec ses collègues lors des journées de Juin et son rôle devint fort effacé. Il ne réunit que 7,910 voix pour l’élection à la présidence de la République. Il ne fut pas réélu en 1849 et n’entra à l’Assemblée législative que grâce à une élection partielle dans le département du Loiret.

P. 424. Ledru-Rollin. — Ledru-Rollin (1809-1874) fut élu député du Mans en 1841. Il prit part à la campagne des banquets réformistes. En 1848, il devint membre du Gouvernement provisoire et ministre de l’Intérieur. Trois départements, la Seine, la Saône-et-Loire et l’Algérie l’envoyèrent à l’Assemblée consti-