Ouvrir le menu principal

Page:Flaubert - L’Éducation sentimentale éd. Conard.djvu/368

Cette page a été validée par deux contributeurs.


lui et Mlle Louise l’aimait si fort, qu’il ne pouvait rester plus longtemps sans se déclarer. Il avait besoin de réfléchir, il jugerait mieux les choses dans l’éloignement.

Pour motiver son voyage, Frédéric inventa une histoire ; et il partit, en disant à tout le monde et croyant lui-même qu’il reviendrait bientôt.