Page:Faucher de Saint-Maurice - À la brunante, contes et récits, 1874.djvu/266

Cette page n’a pas encore été corrigée


JEAN BART ET BIDOU. Jean Bart et Bidou étaient deux types, comme il s’en retrouve encore assez rarement dans nos pa¬ roisses canadiennes. Chasseurs par tempérament, buveurs par goût, vieux par habitude, c’était à qui se ferait la plus belle gasconnade, et franchement, ils étaient de force à rompre une lance avec cet excellent Cocar- dasse, junior, et le doux frère Amable Passepoile.