Page:Faucher de Saint-Maurice - À la brunante, contes et récits, 1874.djvu/212

Cette page n’a pas encore été corrigée


204 A LA BRUNANTE. Bientôt un qui-vive sonore retentit au milieu de ce calme sinistre ; puis, tout rentra dans le terrible silence. Citait la femme honnie qui arrivait au camp Américain, et Madeleine Bouvart venait de passer à Tennemi.