Page:Faucher de Saint-Maurice - À la brunante, contes et récits, 1874.djvu/127

Cette page n’a pas encore été corrigée


LE FEU DES ROUSSI. II9 Ceci est la pure vérité. Aussi voyageurs et pêcheurs, lorsque vous verrez osciller un point lumineux au fond de la baie des Chaleurs, agenouillez-vous, et dites un de Profundis pour les deux défunts, car vous aurez vu le feu des Roussi.