Page:Fauche - Le Mahâbhârata, tome 2.djvu/281

Cette page a été validée par deux contributeurs.
ADI-PARVA.
259

Accompagné des principaux Andakides et Vrishnides, des héros aux grands chars, de ses frères et des Koumâras, environné de nombreux guerriers, Çaâuri, le fléau des ennemis, était défendu par une puissante armée. Le Dieu sage à la vaste renommée, qui préside aux richesses, y vint également. 7988-7989.

Akroûra, le général des héros Vrishnides, le dompteur des ennemis, Anâdhrishti à la grande vigueur, Ouddbava à la haute renommée, 7990.

Au grand cœur, à la vaste intelligence, le disciple de Vrihaspati en personne, Satyaka, et Sâtyaki, et Kritavarman l’Yadouide, 7991.

Pradyoumna et Çâmba, Niçatha et Çankou, le vaillant Tchâroudeshna, Djhilli et Viprithou, Sârana aux longs bras et Gada, le plus distingué entre les savants ; 7992.

Ceux-là et beaucoup d’autres, issus de Vrishni-Bhodja et d’Andhaka, se rendirent eux-mêmes dans Indraprastha, apportant avec eux beaucoup d’or. 7993.

Aussitôt qu’il eut appris l’arrivée de Krishna, le monarque Youddhishthira d’envoyer les deux jumeaux recevoir le meurtrier de Madhou. 7994.

Bien accueillie par eux, la magnifique armée des Vrishnides entra dans le Khândava-prastha, orné de bannières et de drapeaux, 7995.

Les rues de ses villes arrosées et balayées, décorées avec des gerbes de fleurs, embaumées de parfums exquis et des eaux fraîches de sandal, 7990.

Embellies avec des boutiques de marchands, encombrées d’un peuple joyeux et bien nourri, brûlant de place en place un bois d’aloës à la suave odeur. 7997.

Kéçava aux longs bras, le plus grand des hommes, s’a-