Ouvrir le menu principal

Page:Erckmann-Chatrian - Contes et romans populaires, 1867.djvu/230

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
162
MAITRE DANIEL ROCK.

retour le lendemain, mais au bruit des sabres i traînants, aux clameurs de la foule, au roulement des sabots sur le pavé, à toutes ces rumeurs sinistres qui précèdent une arrestation, le docteur renra dans la salle et dit à Thérèse :

« On n’a pas perdu de temps… ce que je prévoyais arrive !… Soyez calme… ne vous effrayez pas ! »

Puis s’approchant de maître Daniel étendu sur un grand matelas :

« Mon pauvre vieux, lui dit-il, voici les gendarmes !

— Je les entends, fit maître Daniel en souriant ; on vient nous prendre comme des lapins dans leur trou : pas moyen de se défendre !

— C’est bien heureux, murmura le docteur ; vous savez… la résistance à la force publique…

— Oui… oui… je sais… quand les loups ont perdu leurs dents, on leur prêche l’abstinence. »

Il terminait à peine cette réflexion judicieuse, que le brigadier de gendarmerie Verner, — un grand gaillard dont maître Daniel avait souvent ferré le cheval, et qui, même en plusieurs occasions, avait vidé un verre de vin avec lui, — Verner, fort grave et même un peu triste, son grand chapeau de toile cirée penché sur l’épaule, et son sabre relevé pour faire moins de bruit, entra, courbant ses larges épaules sous la porte, et dit :

« J’ai le chagrin, père Rock, d’être forcé de vous arrêter, à cette fin de vous transporter à l’hôpital de Phalsbourg, vous et vos fils, jusqu’à ce que vous soyez remis de vos blessures.

— C’est bien, Verner, répondit le vieux forgeron, faites votre devoir.

— Oui, c’est mon devoir !… Mais comment diable, père Rock, vous, un homme si grave… si posé… un si bon bourgeois… un homme respectable… Parole d’honneur… ça me chagrine… Mais que voulez-vous ?… au moins j’aurai la satisfaction de vous conduire moi-même.

— Oui, Verner.

— Et, dit le brigadier, dans l’état où je vous vois, il n’y aura pas besoin de vous mettre les menottes ! »

Au même instant, maître Daniel aperçut le maire, qui le regardait avec un sourire de satisfaction ; cette vue ranima sa colère.

« Que viens-tu faire ici… toi ? dit-il en lui lançant un coup d’œil étincelant.

— Je vous prie de ne pas me tutoyer, coupable, répondit le maire d’un ton digne. Sachez que c’est moi qui vous fais arrêter… dans votre intérêt… pour la cause publique… car vos procédés indignes à l’égard de messieurs les ingénieurs ont soulevé l’animadversion générale contre votre personne en particulier…

— Qu’est-ce qu’il dit ?… qu’est-ce qu’il dit, interrompit le forgeron, avec ses grands mots qu’il mâche comme de la bouillie ?… Va-t’en… va-t’en… tu me tournes le sang… tu m’empestes !

— Du calme, maître Daniel, murmura le bon curé Nicklausse, du calme… je vous en supplie. »

Maître Daniel avait refermé son œil en exhalant un soupir.

Seulement alors Verner aperçut la tête blanche du bon père Nicklausse ; il porta la main à la corne de son grand chapeau, et murmura :

« Votre serviteur, monsieur le curé… c’est une triste chose !

— Oui, monsieur le brigadier, bien triste, » répondit le brave homme.

Au bout d’un instant de silence profond, solennel, Verner reprit à demi-voix, s’adressant aux assistants :

« Comment allons-nous faire ?

— Monsieur Verner, dit le docteur, ces blessés ne sont pas encore en état d’être transportés… Je ne puis répondre de leur vie…

— J’en suis fâché, bien fâché, monsieur le docteur… mais voici mon mandat… voyez vous-même : « sans retard ! »

— Cela suffit… je voulais mettre ma responsabilité à couvert. »

Ayant dit cela, le docteur Marchai murmura quelques mots à l’oreille de Bénédum, qui donna l’ordre à ses garçons d’atteler la grande voiture.

Jusqu’alors Thérèse n’avait pas dit un mot.

La nuit était venue ; les ombres s’étendaient dans la chambre, où se pressaient les noires silhouettes d’un grand nombre d’étrangers parlant à voix basse… La vieille horloge marquait lentement les secondes.

On entendit bientôt une lourde voiture grincer sur ses essieux dans la rue.

Alors Ludwig, ne pouvant se contenir davantage, se prit à sangloter tout bas… Et en même temps un cri, un cri unique, déchirant, de Thérèse, traversa le silence.

A ce cri, les assistants sentirent un froid s’étendre sur tout leur corps.

Maître Daniel, qui semblait comme assoupi, élevant alors la voix, s’écria :

« Thérèse ! Thérèse ! »

La jeune fille vint se jeter à genoux devant son lit : elle étouffait.

Lui… fit un effort pour tourner la tête…