Ouvrir le menu principal

Page:Duru et Chivot - La Fille du tambour-major.djvu/99

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



ROBERT, MONTHABOR, GRIOLET, etc.
Sont partis… Que dit-il ?

LE DUC.
Sont partis… Que dit-il ? Partis jusqu’aux derniers !
Vous êtes seuls dans ma demeure
Et je vous fais mes prisonniers.

Il tire du fourreau son épée qui est enveloppée de papier de soie.


LES FRANÇAIS.
Prisonniers !…

MONTHABOR, au duc.
Prisonniers !… Tu plaisantes, mon bon…

ROBERT, aux seigneurs qui ont tiré leurs épées.
Faites-nous place…

LES ITALIENS.
Faites-nous place… Non ! non ! non !…

ROBERT, à Monthabor et Griolet.
Alors, sabre en main !…

MONTHABOR, tirant son sabre.
Alors, sabre en main !… C’est la danse
Qui commence ?

Le duc retire le papier de soie qui entoure son épée.


ROBERT, le sabre à la main.
Formons le bataillon carré !…

Ils forment le bataillon carré, Stella et Claudine au milieu, Robert, Monthabor, Griolet et le sergent Morin autour d’elles, en carré, faisant face aux seigneurs le sabre à la main.


ROBERT.
Nous sortirons bon gré, mal gré !

GRIOLET.
A tous nous vous faisons la nique !