Page:Duru et Chivot - La Fille du tambour-major.djvu/139

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



ROBERT.
Eh bien, je veux voir sa figure.

Il écarte le voile de la mariée.

Claudin’!

CLAUDINE.
Le pot aux ros’est découvert !

TOUS.
Ciel ! qu’ai-je vu là ?
Ce n’est pas Stella !

CLAUDINE, à Robert.
Que le bon Dieu vous patafiole !
Je vous croyais bien loin d’ici,
Et j’allais soutenir mon rôle…
Jusqu’au moment de dire : oui !

LES CHŒURS.
Eh quoi ! c’était Claudine !

LE DUC.
On se moquait de moi !

BAMBINI.
Vous allez, j’imagine,
Vous venger…

LE DUC.
Vous venger… Oui, ma foi.

Aux sbires, montrant Robert et Claudine.

Qu’on les saisisse
Sur-le-champ,
Et qu’on les punisse
A l’instant !

Clampas et le peuple entourent Robert et Claudine et tirent leurs poignards.


LE PEUPLE et CLAMPAS.
Non, non ! nous saurons les défendre.

ROBERT, se dégageant.
Amis, merci !… je dois me rendre.

Il va avec Claudine se mettre entre les mains des sbires.