Ouvrir le menu principal

Page:Duru et Chivot - La Fille du tambour-major.djvu/129

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



LA DUCHESSE.

Ah ! quant à ça, jamais !


MONTHABOR.

Tant pis, car il le méritait bien.


LA DUCHESSE.

Sans doute, mais…


MONTHABOR.

Continuez, ma chère enfant, vous m’intéressez progressivement.


LA DUCHESSE.

Enfin !… je vivais résignée à mon sort… lorsque dernièrement…

Elle s’arrête.


MONTHABOR.

Eh bien… parlez… dernièrement…

DUO.

LA DUCHESSE.
Devant moi, contre toute attente,
Mon premier mari se présente…

MONTHABOR.
Vous m’intéressez fortement,
Continuez, ma chère enfant.

LA DUCHESSE.
Son bonnet à poil, pittoresque,
Avait un plumet gigantesque !

MONTHABOR.
Ça rentre dans le fourniment,
Continuez, ma chère enfant.

LA DUCHESSE.
Vous le dirais-je, à cette vue,
Ce grand plumet… je fus émus !