Page:Duplessis - Un monde inconnu, Tome 1, 1855.djvu/7

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



I



Cinquante-cinq jours après notre départ de Bordeaux, nous arrivâmes à la Vera-Crux. Notre traversée avait été ce que sont ces sortes de traversée, en général, c’est-à-dire tout à fait monotone, extrêmement en-