Page:Duplessis - Un monde inconnu, Tome 1, 1855.djvu/154

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
148
un monde

ce soir vos armes et vos chevaux, je vous passerai demain en revue.

Les dragons, ainsi que leur capitaine, s’inclinèrent en signe d’obéissance, et don Antonio partit pour aller essayer un uniforme qui accompagnait sa nomination.

Le lendemain, ce fut une grande rumeur dans tout le port, car la revue annoncée était la première qu’on y passait. La population entière se porta donc en foule au champ de manœuvre.

Don Antonio envoya un de ses domestiques, métamorphosé pour la circonstance en aide-de-camp, afin de savoir si les troupes étaient prêtes, puis il revêtit son bel uniforme tout neuf, et attendit le retour de son messager avant de monter à cheval.

— Eh bien ? lui demanda-t-il en le voyant accourir.