Page:Duplessis - Un monde inconnu, Tome 1, 1855.djvu/145

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
139
inconnu

dise qui ait cours ici, pour qu’on la vende ? S’il en était ainsi, le prix en serait exorbitant, vu sa rareté. Du reste, le sujet de notre conversation me rappelle une petite aventure arrivée à un de mes amis, et dont le récit répondra parfaitement à votre question. J’étais, il y a environ deux ans, au port d’Acapulco, sur l’Océan-Pacifique, lorsqu’arriva un garde de la douane, nommé Antonio. Les fonctions du nouvel employé étaient si humbles, si secondaires, que personne n’y fit d’abord la moindre attention. De son côté, Antonio, loin d’essayer de lier connaissance avec les habitants du port, ne recherchait que la solitude : le jour, il se blotissait sous les rochers de la plage ; la nuit, dans les bois et dans les environs qui avoisinaient la mer. Cette conduite donna d’abord à réfléchir aux contrebandiers, qui se