Page:Duplessis - Les Boucaniers (Montbars l'exterminateur), Tome IV, 1853.djvu/90

Cette page a été validée par deux contributeurs.


Dubois en riant. Comme j’ai toujours eu l’idée que je mourrai jeune, je m’arrange de façon à doubler mes journées : j’ai trente-neuf ans, et, ma foi, j’en ai bien vécu soixante.