Page:Duplessis - Les Boucaniers (Montbars l'exterminateur), Tome IV, 1853.djvu/269

Cette page a été validée par deux contributeurs.


dépit, presqu’un sentiment d’humiliation qui lui fit monter le rouge au visage.

Le jeune homme, en songeant à quel point le prétendu maquignon avait abusé de sa crédulité et rendu son inexpérience flagrante, avait peine à retenir sa colère :

— Monsieur le baron Legoff, lui répondit-il, permettez-moi de vous rappeler que ce rôle d’un maquignon grossier si bien joué, ou, pour être encore plus exact, trop bien joué par