Page:Duplessis - Les Boucaniers (Montbars l'exterminateur), Tome IV, 1853.djvu/129

Cette page a été validée par deux contributeurs.
123
l’exterminateur.

Quelle est la faute d’hier qu’il vous reste à réparer ?

À celle question, le comte hésita : un moment, l’idée lui vint en trouvant sa sœur si bien disposée, d’avouer une dette fictive de lansquenet, et de tirer ainsi parti de sa visite, néanmoins, constatons ce fait à la louange de d’Aubigné, il sut résister à cette tentation, non pas qu’il n’eût volontiers sacrifié les intérêts de son ami Legoff à un millier de pistoles d’or, mais le ton doucereux de l’illustre marquise lui parut cacher un piège, et il crut prudent de se tenir sur ses gardes.