Page:Dujardin - Les Premiers Poètes du vers libre, 1922.djvu/32

Cette page a été validée par deux contributeurs.
26
les premiers poètes du vers libre


hommes prennent conscience, auquel ils s’attachent, et celui qui trouve la solution la trouve le plus souvent en même temps qu’un autre, que plusieurs autres… J’ai ouï dire que le nom d’Edison représentait un groupe bien plutôt qu’un individu. Nous sommes loin de la marmite de Denis Papin.

Ce qui est sans doute vrai en matière industrielle (je manque de compétence pour en raisonner) et l’est sans doute aussi en matière scientifique (je ne manque pas moins de compétence), l’est sûrement dans l’ordre spirituel, et la sociologie n’a pas établi de loi mieux assurée. Pas plus que les mouvements sociaux, pas plus que les mouvements religieux, les mouvements artistiques et littéraires ne sont l’œuvre personnelle exclusive de l’individu qui le plus souvent leur donne son nom ; en religion, en politique, en art, les grands individus ont pris conscience les premiers de la nécessité révolutionnaire qui arrive à son aboutissement ; il advient même qu’ils l’expriment ou la réalisent sans en avoir pris nettement conscience ; jamais ils ne la créent. Je ne crois pas plus à un créateur du symbolisme qu’à un promoteur de la Révolution française, qu’à un fondateur du christianisme… Et je ne crois pas davantage à un inventeur du vers libre.

Je demande pardon de comparer l’instauration