Page:Dujardin - Antonia, 1899.djvu/264

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
246
LA LÉGENDE D’ANTONIA


Melchior

Après la nuit sépulcrale
Renaît le jour triomphal.


Gaspard

L’aurore
Surgit de l’ombre et de la mort.


Balthazar

Le jour, c’est la vie revenue,
C’est le salut.


Melchior

Après l’horreur où sombre presque l’espérance,
C’est l’heure où la vie recommence.


Gaspard

C’est la fin des oppressions infinies,
C’est l’ère du Messie.


Balthazar

C’est le divin avènement,
C’est l’accomplissement.


Melchior

Et las des livides solitudes,
Des inquiétudes