Page:Dugas - Un voyageur des pays d’en-haut, 1890.djvu/7

Cette page a été validée par deux contributeurs.


AVIS AU LECTEUR



Mon intention n’est pas de donner comme un héros celui dont je raconte ici les aventures. Le but que je me propose, est de conserver à la postérité un souvenir des voyages que faisaient autrefois nos Canadiens dans les pays du Nord, plutôt que de faire la biographie d’un individu. Mais, pour peindre le genre de vie de nos anciens voyageurs, il me fallait un type, j’en avais un sous la main, je l’ai pris. J’ai vécu près de lui pendant douze ans. Comme tous les vieillards, il aimait à