Page:Doyle - Sherlock Holmes triomphe.djvu/35

Cette page a été validée par deux contributeurs.


par conséquent dix chances pour une de les découvrir. Le premier était très alerte, mais le second a été saisi par un aide jardinier et n’a pu s’échapper qu’après s’être débattu. Il est de taille moyenne, fortement bâti, la mâchoire cassée, le cou épais, une moustache épaisse, un masque sur la figure.

— C’est un peu vague, dit Sherlock Holmes. Cela correspondrait aussi bien au signalement de Watson.

— C’est vrai, dit l’inspecteur en riant. Ce serait bien là, en effet, le signalement du docteur Watson.

— Je crains bien de ne pas vous aider, dit Holmes ; je connaissais Milverton et le considérais comme un homme des plus dangereux de Londres. J’estime qu’il y a certains crimes que la loi ne peut atteindre et qui justifient une vengeance privée. Non, c’est inutile d’insister, j’ai des idées arrêtées là-dessus ; ma sympathie serait plutôt pour les assassins que pour la victime et je ne veux pas me mêler de cette affaire !

Holmes ne m’avait pas encore parlé du drame dont nous avions été les témoins et je remar-