Page:Doyle - Sherlock Holmes triomphe.djvu/265

Cette page a été validée par deux contributeurs.


indigne de votre part ! Ainsi que je vous l’avais expliqué, je vous avais demandé de garder le secret sur la visite que je vous avais faite, de crainte que mon mari ne vînt à croire que je désire connaître ses affaires. Et pourtant, vous ne craignez pas de me compromettre en venant ici, de façon à établir que nous nous connaissons.

— Malheureusement, madame, je ne pouvais agir autrement. J’ai été chargé de la mission de retrouver ce document si important et, dans ces conditions, je suis obligé de vous prier de vouloir bien me le remettre.

La jeune femme bondit de son siège, elle était devenue très pâle ; son regard se troubla et elle chancela comme si elle allait s’évanouir. Cependant, par un suprême effort, reprenant son sang-froid et paraissant en proie à la fois à l’indignation et à l’étonnement :

— Vous… vous m’insultez ! monsieur Holmes.

— Allons, allons, madame… tout ceci est inutile, donnez-moi la lettre.

Elle étendit la main sur un timbre.

— Je vais vous faire reconduire.