Page:Doyle - Sherlock Holmes triomphe.djvu/247

Cette page a été validée par deux contributeurs.


pour le même motif ? Nous avons su plus tard qu’elle s’était ainsi assise parce qu’elle n’avait pas mis de poudre sur son nez. Comment bâtir une hypothèse sur le sable mouvant qui constitue l’imagination de la femme ? Leurs actions les plus banales pouvant se rapporter aux choses les plus graves, leurs actes les plus extraordinaires peuvent dépendre d’une épingle à cheveux ou d’un fer à friser. Allons, au revoir, Watson !

— Vous partez ?

— Oui, je vais passer la matinée à Godolphin Street avec nos vieux amis de la police. C’est là que je trouverai la solution de notre problème, bien que je n’aie pas encore la moindre idée de ce qui se passera. C’est une grande cause d’erreurs que de tabler à l’avance sur les faits. Restez ici, mon brave Watson, afin de recevoir les visites s’il en vient. Je rentrerai pour déjeuner si je le puis…

Pendant toute cette journée, celles du lendemain et du surlendemain, Holmes resta d’une humeur que ses amis n’eussent pas manqué de qualifier de taciturne et de morose. Il ne faisait qu’entrer et sortir, ne cessait pas de fumer, se