Page:Doyle - Sherlock Holmes triomphe.djvu/245

Cette page a été validée par deux contributeurs.


puissions y remédier, l’effet peut être désastreux.

— Ah ! dit-elle.

Et elle retint sa respiration comme une personne qui voit ses craintes justifiées.

— Encore une question, monsieur Holmes ? D’après une phrase que mon mari a laissé échapper sous l’empire du premier mouvement, j’ai compris que la perte de ce document pourrait causer des calamités publiques ?

— S’il vous l’a dit, je ne vous démentirai certes pas.

— Quelle pourrait en être la nature ?

— Hélas ! madame, je ne puis vous en dire davantage.

— Alors je n’abuserai plus de vos instants. Je ne puis vous blâmer, monsieur Holmes, d’avoir refusé de me parler franchement et je suis sûre que, de votre côté, vous n’aurez pas mauvaise opinion de moi, parce que j’ai désiré, même contre sa volonté, partager les soucis de mon mari. Encore une fois, je vous prie de ne pas lui parler de ma visite.

Elle se leva et nous jeta un dernier regard et sortit.