Page:Doyle - Sherlock Holmes triomphe.djvu/206

Cette page a été validée par deux contributeurs.


— Je vous ai déclaré tout ce que je savais.

Holmes prit son chapeau et haussa les épaules.

— Je ne puis que le regretter, dit-il.

Et, sans une parole de plus, nous quittâmes la pièce et la maison.

Dans le parc se trouvait une pièce d’eau, près de laquelle se rendit mon ami ; elle était gelée, mais un trou y avait été pratiqué pour permettre à un cygne solitaire de pouvoir nager. Holmes regarda l’animal, passa son chemin et franchit la grille. Là il écrivit un mot pour Stanley Hopkins et le déposa chez la concierge.

— Je me trompe peut-être, mais il faut que j’explique à Hopkins notre seconde visite. Je ne veux pas encore lui faire part de mes soupçons. Nous n’avons plus maintenant qu’à nous rendre aux bureaux des paquebots de la ligne Adélaïde-Southampton, qui, si je me le rappelle bien, sont situés au bout de Pall-Mall. Il y a bien une autre ligne de steamers qui font le service de l’Australie du Sud et de l’Angleterre, mais allons d’abord à la plus importante.

Holmes fit passer sa carte au directeur de la