Page:Doyle - Les recrues de Monmouth, trad. Savine, 1911.djvu/208

Cette page n’a pas encore été corrigée


dans l'espoir d'obtenir de l'avoine et de l'eau.

Saxon poussa un grognement de satisfaction en reprenant possession de son bien perdu, et tirant le cheval par la bride, il approcha de la porte du cottage solitaire.