Page:Doyle - La Grande Ombre.djvu/276

Cette page a été validée par deux contributeurs.


pour porter à une feuille rivale le concours malicieux de son crayon. Il le consacra désormais à l’illustration des chefs-d’œuvre de Thackeray et de Ruskin. C’est à lui qu’on dut ces dessins tour à tour comiques ou pittoresques qui nous disent les aventures de la famille Newcomes, ou la légende du Roi de la Rivière d’or.

Charles Doyle, le cinquième fils de John et le père d’Arthur, n’eut point un aussi grand renom. Peintre et graveur, il fut surtout apprécié comme architecte, de même qu’un autre de ses frères se confinait dans la direction de la National Gallery d’Irlande et qu’un troisième renonçait à ses pinceaux pour dresser les plus exactes généalogies du baronnage d’Angleterre.

Ainsi apparenté, Arthur Conan Doyle ne voulut, semble-t-il, débuter en littérature que lorsqu’il fut certain de tenir un succès et dès son Étude en rouge, première série de son immortel Sherlock Holmes, il fut, en effet, célèbre. Dès lors il n’eut plus qu’à persévérer, tuant et ressuscitant