Page:Doyle - La Grande Ombre.djvu/13

Cette page a été validée par deux contributeurs.



Et pourtant, maintenant que je me suis mis à y songer, cet incident n’était pas entièrement étranger à mon récit, car Jim Horscroft eut une discussion si violente avec son père, qu’il fut expédié au collège de Berwick et comme mon père avait depuis longtemps formé le projet de m’y placer aussi, il profita de l’occasion que lui offrait le hasard pour m’y envoyer.

Mais avant de dire un mot au sujet de cette école, il me faut revenir à l’endroit où j’aurais dû commencer, et vous mettre en état de savoir qui je suis, car il pourrait se faire que ces pages écrites par moi tombent sous les yeux de gens qui habitent bien loin au-delà du border, et n’ont jamais entendu parler des Calder de West Inch.

Cela vous a un certain air, West Inch, mais ce n’est point un beau domaine, autour d’une bonne habitation.

C’est simplement une grande terre à pâturages de moutons, ou la bise souffle avec âpreté et que le vent balaie.

Elle s’étend en formant une bande fragmentée le long de la mer.