Page:Doucet - Moïse Joessin, 1918.djvu/72

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
— 70 —

le riche, j’entends chez le pauvre capable de travailler : et cependant le résultat est le même que la même épargne proportionnelle chez le pauvre, et le riche, qui ne changent pas de vie.

Celui qui ne méditera pas sur chaque mot inscrit dans ces pages, de manière à voir tout le sens et tous les côtés de chaque mot même, et de chaque phrase, ne pourra jamais mettre en pratique l’affirmation qui y est faite : il faut non seulement étudier les mots, qui ne sont en somme que des signes conventionnels, mais de plus il faut les voir même quand le livre est fermé. Voir c’est savoir : savoir, pour un homme capable, c’est pouvoir ; pouvoir, c’est la vie jusqu’à la mort, et la mort c’est une autre existence : certaine mort, certains morts et certaines mortes ne sont pas aussi éloignées de votre vie actuelle qu’on ne le pense et qu’on ne le dit toujours.