Page:Doucet - Moïse Joessin, 1918.djvu/67

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
— 65 —

fendre : la force se fait parfois un droit nouveau à elle-même, mais ce droit vieillit avec cette force jusqu’à la mort : et le juste droit ne meurt pas, il renait en une force neuve.

La meilleure religion dans son double effort de morale et de groupement ne veut pas intimider la raison ; mais essaye de la guider sur les chemins de la vertu qu’est la modération.

J’ai beau méditer, je ne puis sortir de là que la vraie religion est la vraie droiture, tout détour fait en son nom n’est pas juste. Faire servir la religion à autre chose c’est l’amoindrir.

Jésus était poète, le poète Jésus, la poésie signifie créer, faire, il a créé ses sermons, il les improvisait au fil de l’heure.

Le dernier moyen de défense de ceux qui se