Page:Doucet - Moïse Joessin, 1918.djvu/4

Cette page a été validée par deux contributeurs.



À l’Ami
ANTONI LESAGE,


pour lire au coin du feu dans l’évocation d’une époque où la lutte ardue de mon héros n’excluait certes pas la franchise, je dédie cordialement ce livre.


L.-J. D.

Tous droits réservés.