Page:Dostoïevski - Les Précoces.djvu/228

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Kolia l’interrompit avec chaleur.

— De grâce ! Vous exigez de l’obéissance et du mysticisme. Convenez que la religion chrétienne, par exemple, ne convient qu’aux riches et aux puissants pour tenir en esclavage les classes inférieures. N’est-il pas vrai ?

— Ah, je sais où vous avez lu cela, ou bien où l’a lu quelqu’un qui vous l’a appris, s’écria Alexey.

— Voyons, pourquoi voulez-vous que je l’aie lu ou que quelqu’un me l’ait appris ? J’ai aussi mes idées à moi… Et puis, si vous voulez, je ne suis pas du tout hostile au Christ. C’était un homme tout à fait humanitaire, qui, s’il vivait de notre temps, eût certes pris parti pour les révolutionnaires et eût joué peut-être un rôle important. C’est même tout à fait certain.

— Mais où donc, où donc avez-vous