Page:Dostoïevski - Les Précoces.djvu/158

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


fouetter mon gamin pour vous satisfaire, je ne le ferai pas.

Il termina là-dessus avec une bouffonnerie pleine de méchanceté.

Cependant Alexey comprenait déjà qu’il avait acquis sa confiance et que le capitaine n’eût pas parlé ainsi à un autre homme et ne se fût pas épanché devant lui comme il venait de le faire. Cette pensée l’encouragea.

— Ah ! que je voudrais donc me réconcilier avec votre fils ! s’écria-t-il. Si vous arrangiez cela ?

— Parfaitement, murmura le capitaine.

— Mais maintenant il ne s’agit pas de cela, mais pas du tout. Écoutez ! écoutez-moi. J’ai une commission à vous faire : mon frère, ce même Dimitri a aussi offensé sa fiancée, une noble jeune fille dont vous avez probablement entendu parler. J’ai le droit de vous