Page:Dostoïevski - Carnet d’un inconnu 1906.djvu/401

Cette page a été validée par deux contributeurs.


a beau jour qu’il fut enfermé dans une maison de fous où il est mort, autant que je me souviens. Un de ces jours, j’irai faire un tour à Stépantchikovo, et je m’en enquerrai auprès de mon oncle.