Page:Dessaulles - La guerre américaine, son origine et ses vraies causes, 1865.djvu/463

Cette page a été validée par deux contributeurs.
— 465 —

marchait à la démoralisation et à l’infériorité.

Voyez, par exemple, l’opinion qu’exprimait, il y a trente-trois ans, un maître d’esclaves de la Virginie ; un des hommes distingués de l’époque, et que l’égoïsme ou l’intérêt personnel n’avaient pu aveugler sur les effets pratiques du système.

« L’esclavage, » disait Thon. Charles J. Faulkner dans un discours aux délégués de la Virginie, en 1832, « l’esclavage est une institution qui milite fortement contre les meilleurs intérêts de l’état. Il bannit le travailleur blanc libre ! Il détruit l’ouvrier, l’artisan, le manufacturier ! Il les prive de leur pain ! Il change l’énergie d’une société en indolence, son intelligence en imbécillité, sa vigueur en faiblesse. Puisqu’il est aussi nuisible, n’avons-nous pas le droit de demander son abolition ? La société peut-elle longtemps nous permettre de recueillir annuellement nos récoltes de chair humaine ? Que signifie l’intérêt pécuniaire du maître d’esclaves comparé aux légitimes exigences du bien public ?

« Faut-il que le pays languisse, s’affaisse et périsse pour que le maître d’esclaves pros-