Page:Dessaulles - La guerre américaine, son origine et ses vraies causes, 1865.djvu/289

Cette page a été validée par deux contributeurs.
— 291 —

l’esclavage ne peuvent sortir de là. Ou cette moyenne de vie de 5 ou 6 ans est un conte, et j’aimerais les voir entreprendre de démontrer cela ; ou le calcul barbare des planteurs était de pratique universelle ; il n’y a pas de milieu ! !

Vous voyez donc, Messieurs, que l’opinion que l’on exprime ici, « que les esclaves devaient être ménagés parce que c’était l’intérêt des maîtres de le faire, » était basée sur une inférence purement arbitraire, une supposition entièrement gratuite et futile et dont les faits authentiques démontrent la complète fausseté.

J’ai lu d’ailleurs nombre de preuves au soutien du fait que dans les plantations à sucre surtout, la moyenne de la vie des esclaves adultes ne dépassait pas cinq ans.

Le Révérend John Choules, étant à Richmond, Virginie, demandait à l’un de ses confrères si l’on ne craignait pas quelquefois, au Sud, de voir les esclaves se soulever et massacrer leurs maîtres.

« Eh bien, répondit l’interlocuteur, j’ai déjà eu cette crainte, mais Dieu nous a donné un préservatif providentiel, une espèce