Page:Dessaulles - La guerre américaine, son origine et ses vraies causes, 1865.djvu/278

Cette page a été validée par deux contributeurs.
— 280 —

On me dira peut-être : « Mais pourquoi douter des assurances que donnaient des hommes honorables ? »

À cela je réponds : « Parce que ces hommes, tout honorables qu’ils vous paraissaient, et qu’ils l’étaient sans doute dans leurs relations strictement privées, devenaient les plus intolérants, les plus arrogants, les plus intraitables des privilégiés quand il s’agissait, non pas seulement d’abolir ; mais même d’adoucir le moins du monde le système ! Parce qu’aucun de ces hommes honorables n’ignorait les horreurs de l’institution, ce qui ne les empêchait pas de défendre aveuglément tous ses abus ! Parce que ces hommes, philanthropes en paroles mais tyrans dans le cœur, rendaient de jour en jour plus cruelle et plus atroce l’abominable législation qui abrutissait leur esprit et dénaturait leur cœur ! Parce que tous savaient ce qui se passait aux ventes d’esclaves, les obscénités infâmes, les filles livrées par leurs propres pères à la prostitution, et qu’ils n’en défendaient pas moins, bien plus, n’en voulaient pas moins perpétuer, étendre dans tous les territoires des États-