Page:Dessaulles - La guerre américaine, son origine et ses vraies causes, 1865.djvu/255

Cette page a été validée par deux contributeurs.
— 257 —

et de mauvais lieux.

Rien de ce qui se passe ici ne saurait nous donner une idée des habitudes d’ivrognerie et de dissipations de la population des États du Sud.

Les statistiques constatent que le delirium tremens fait encore beaucoup plus de victimes au Sud que la consomption n’en fait au Nord, c’est-à dire que le delirium tremens à lui seul emporte près du sixième des individus que la mort moissonne au Sud. Voilà la proportion réellement effroyable des victimes de l’intempérance dans cette prétendue terre de la chevalerie. Cela ne prouve-t-il pas incontestablement que les habitudes d’ivrognerie et de dissipation étaient universelles dans le Sud ? Le sixième de ceux qui meurent ! Retranchez de ce nombre les femmes et les enfants des deux sexes, et voyez ensuite combien il vous restera d’hommes qui n’abusent pas des liqueurs fortes.

N’y a-t-il pas ici, Messieurs, une explication parfaitement satisfaisante des horribles faits de cruauté que je vous ai décrits ? La majorité des hommes faits, dans les États à esclaves, dans un climat chaud, était cons-