Page:Dessaulles - La guerre américaine, son origine et ses vraies causes, 1865.djvu/179

Cette page a été validée par deux contributeurs.
— 181 —

Il y a quelques années, vers 1855, une femme fut pendue à Cedartown, Géorgie, sous les circonstances suivantes.

Son maître l’informe qu’il avait vendu ses quatre enfants à un homme qui viendrait les chercher le lendemain. L’acheteur était connu dans le voisinage pour un maître avare et brutal qui affamait ses esclaves et les battait beaucoup. La mère supplie son maître de garder les enfants ou au moins de les vendre à un maître moins cruel. Il refuse. Elle se traîne sur les genoux et l’adjure en pleurant de lui épargner cette douleur, mais l’autre la repousse durement. Exaspérée, elle se relève, et quelques instants après tue ses quatre enfants ! ! Voilà pourquoi on la condamna à être pendue. [1]

Cela est horrible sans doute, mais cet acte atroce ne doit-il pas être un peu mis à la charge du système ?

Un planteur s’en allait à Memphis, Tenn. en novembre 1855, avec une famille d’esclaves : le père, la mère et plusieurs enfants. Arrivé à Memphis, le père s’aperçoit à certains indices qu’on le destine au marché du Sud et qu’il allait être pour toujours séparé de sa famille ! Profitant d’un moment où

  1. Suppressed book.