Page:Dessaulles - La guerre américaine, son origine et ses vraies causes, 1865.djvu/140

Cette page a été validée par deux contributeurs.
— 142 —

La Tribune de New-York, du 9 mai 1847 fait l’extrait suivant de la Gazette de Cincinnati.

« Un homme du comté de Pulaski a ces jours derniers fouetté si durement un de ses esclaves qu’il en est mort. Le pauvre garçon voulait voir sa femme qui vivait sur une autre plantation. Son maître lui ayant refusé la permission qu’il sollicitait l’esclave désobéit et alla voir sa femme le soir, mais revint de bonne heure le lendemain matin reprendre son ouvrage. Pour cette faute le malheureux fut fouetté à mort ! ! »

Je sais qu’il est des esprits biscornus qui auront le courage de dire :

— Eh bien, l’esclave a eu tort de s’absenter.

Je l’admets, mais qui oserait dire que la punition fut proportionnée à la faute ? La mort de cet esclave, à tous les points de vue du droit, de la morale et de la conscience, était un assassinat prémédité accompagné de torture.

Eh bien le journal qui rapporte le fait ne songe pas même à s’en indigner. Il aurait