Page:Desrosiers - Les Engagés du Grand Portage, 1946.djvu/147

Cette page a été validée par deux contributeurs.

effervescence : le poste est mal situé. C’est une factorerie de frontière qui dessert trop de nations. En arrière, les Cris, gens de Pied et Gens de Bois Forts, tribu nombreuse et turbulente, apportent aux traiteurs le plus gros des pelleteries, et surtout des peaux de castor ; de l’autre côté de la Saskatchewan rôdent les Gens du Large : à l’est, les Assiniboines disciplinés et voleurs ; à l’ouest, la puissante et redoutable confédération des Esclaves : Pieds-Noirs, Gens du Sang, Picaneaux, Sarcis, tous braves, tous riches, qui imposent la loi dans la prairie. Plus loin, en face, les Gros-Ventres de la branche sud de la Saskatchewan qui ont déjà attaqué et pillé des forts.

Dans les limites de cet immense pays, les conflits armés sévissent à l’état endémique ; des coalitions se forment et se dissolvent, de petits partis de guerre se mettent en route vers des ennemis insaisissables, des scalps se suspendent aux ceintures.

Comment, dans ces conditions, établir les plans d’une action future ?

Non seulement le désarroi s’établit dans l’esprit de Nicolas Montour, mais il s’aggrave encore à mesure que les semaines s’écoulent ; comment, dans des conditions pareilles, au milieu de ce tintamarre, renouveler son exploit du Grand lac des Esclaves ? Mais avec toute la violence secrète de sa nature froide, Montour persiste à assujettir sa domination sur les êtres et sur les choses.

Il ressemble à un véhicule propulsé par un puissant moteur : l’ambition. Non pas l’ambition cachée, mais à l’état cru, brut et naïf. Cette force bornée dont il ne prend conscience qu’à intervalles éloignés, le conduit, lui inspire ses duretés, ses ruses et ses audaces ; elle le jette, malgré la lassitude du corps, au milieu des plus dures batailles et des fatigues inouïes. Dans la même minute, elle lui inspire tous les moyens : hypocrisie, franchise, candeur, fourberies, trahisons.

Et ses bourgeoys, qui le connaissent, peuvent entasser devant lui n’importe quel obstacle : il saute. Ils peuvent échelonner de distance en distance, comme dans une chasse à courre, un

[ 143 ]