Ouvrir le menu principal

Page:Dallet - Histoire de l'Église de Corée, volume 2.djvu/287

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


pagnon Thomas la même virilité de caractère. Calme et réfléchi, il paraissait moins propre aux expéditions difficiles, mais sa ferveur, ses talents remarquables, et la régularité constante de sa conduite, montraient dès lors quel saint prêtre il serait un jour. Ils étaient âgés tous les deux de vingt-trois ans, leurs études théologiques étaient achevées, leur foi et leur piété croissaient tous les jours, aussi Mgr Ferréol fut-il heureux de combler leurs vœux en les élevant à la cléricature. Dans le cours de cette année, il leur conféra successivement les saints ordres, jusqu’au diaconat, leur âge ne permettant pas encore de les ordonner prêtres. L’année 1844 s’écoula rapidement pour Mgr Ferréol et son missionnaire, dans les soins attentifs qu’ils donnaient à former les prémices du clergé coréen ; la suite de cette histoire nous montrera combien cette œuvre fut féconde en fruits de salut.