Page:Démia - Trésor clérical, 1682.pdf/742

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


ainsi reduits que pour donner vne veuë generale de tout le mal qui est à empescher dans la Parroisse, & du bien à procurer.

Et afin qu’il y aye plus de suauité en l’accomplissement desdits Reglemens, & que la Charité seule en soit le motif : Vn chacun de la Compagnie n’est obligé à les pratiquer ou les executer sur peine de peché, Mais chacun est exhorté de les obseruer auec plus d’exactitude & de fidelité qu’il pourra, comme vn moyen excellent & principal pour operer son salut.

Tous les trois mois sera fait lecture à l’Assemblée des presens Reglemens, pour examiner s’il y a de la décheance dans la conduite de la Compagnie, & y apporter le remede, où chacun est exhorté de dire son aduis en simplicité & charité.

Les Officiers s’assembleront aussi dans le mesme temps auec Monsieur le Curé, pour aduiser des choses plus importantes à la conduite de la Compagnie, pour lesquelles il faut garder le secret, où estre digerez auparauant qu’estre proposez à la