Page:Curwood - Kazan, trad. Gruyer et Postif.djvu/207

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


l’homme. Par une grasse lune blanche et ronde, ils abandonnèrent leur ancien domaine, remontèrent le torrent sans s’arrêter de la nuit, jusqu’à la première colonie de castors, dont ils se hâtèrent de se détourner, et continuèrent leur route vers le nord.